Les Collections

Le 211 avenue Kennedy 62400 Béthune accueille les réserves du musée.

Porteur de la spécificité régionale

Le musée d’ethnologie régionale se caractérise par ses collections ethnographiques illustrant pas moins de 60 thèmes porteurs de la spécificité régionale dans ses composantes sociales, historiques, techniques, industrielles et culturelles. N’ayant pas de lieu de présentation de collection permanent, La Chapelle st Pry accueille dans ce lieu qui leur est dédié, les expositions temporaires du musée au rythme de 3 par an en accès libre.

Le Musée d'ethnologie régionale de Béthune est un musée au label Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002.

À l’origine de la création du musée de Béthune, des amateurs d’histoire locale réunis en association "Les Amis du Musée" qui, au début des années 70, collectent objets et documents liés à la vie quotidienne du béthunois de la fin du XIXème au début du XXème siècle. Aujourd’hui, le musée recèle plus de 30 000 pièces qui représentent majoritairement la période contemporaine, en particulier l’entre-deux guerres et les années 1950-1960. L’ethnographie représente 95% de l’ensemble de la collection. Porté par une vraie curiosité, vous aurez plaisir à retrouver des collections variées qui illustrent différents domaines : l’artisanat, les petits commerces, l’industrie, la religion ainsi que les loisirs et les divertissements. Vous vous attarderez volontiers sur ces objets qui ravivent la mémoire d’un passé pas si lointain. La collection archéologique du musée, vous apportera un éclairage surprenant sur les facultés d’adaptation de l’homme à son milieu … et la catégorie Beaux-Arts vous dévoilera les œuvres d’artistes de talents, en somme un musée passionnant.

Missions

 Un musée a pour mission de :

  • Acquérir des œuvres
  • Les classer 
  • Les conserver (restaurer si nécessaire)
  • Exposer à un large public

Zoom sur les collections

Votre vidéo préférée

Circulez, Y a TOUT à voir N°1

Miki Nitadori et le projet CLEA ... Ça pourrait être le titre d'un roman de science-fiction et pourtant c'est une belle réalité, il aura fallu à Miki Nitadori, artiste japonaise multidisciplinaire beaucoup de persévérance pour mener à bien son projet artistique dans un contexte sanitaire aussi défavorable et contraignant. Laissez-moi vous raconter, un projet CLEA c'est quoi ? : un Contrat Local d'Education Artistique. Chaque année, initié par l'agglo, en lien avec l'éducation nationale et soutenu par la DRAC des Hauts-de-France, un projet thématique est proposé aux artistes désireux de sensibiliser les jeunes du territoire de 3 à 25 ans à la création contemporaine. De fils en aiguilles Miki Nitadori tisse des liens avec le Musée d'ethnologie et interroge les collections, suivez le guide !

Localiser